Cours n°4 - La Technique Vocale Simplifiée

Bonjour et bravo pour votre assiduité,

     Le parcours que vous avez fait jusqu’ici est remarquable,votre motivation est à la hauteur des résultats qui vont apparaître dans votre façon de chanter. Je suis sûr qu’ils sont même déjà apparus et, si ce n’est pas le cas, je vous donnerai tous les éclaircissements grâce au forum sur l’espace membres. Cela me permettra aussi de mettre en ligne des vidéos spécialement pour répondre à ce sujet. Ces 4 premiers cours seront pour vous une base solide sur laquelle vous appuyer le long des prochains.

N’hésitez surtout pas à me faire un retour de vos difficultés et réussites, vos demandes aussi. Par exemple, si certains styles musicaux vous intéressent plus que d’autres, je m’arrangerai pour ajuster l’ordre des vidéos suivantes. Quoiqu’il en soit, j’aborderai les différences entre ces styles, par exemple pop music et bel canto, en partant de la base commune que nous sommes en train de découvrir dans ces 4 cours que je préfère appeler « préparatoires » plutôt que « débutants ». 

L’ordre de ces cours a vraiment un rôle essentiel dans le geste du chant. C’est ce qui vous permettra de ne jamais forcer et en même temps de pouvoir faire ce que vous voulez avec votre voix.

      Nous allons aujourd’hui parler de la façon de respirer dans le chant. Je vous ai expliqué précédemment pourquoi je n’en ai pas parlé avant. Plutôt que de façon de respirer, je préfère parler de la gestion de l’air, car tout le monde, normalement , sait respirer.

Cours n°4

La respiration, premiers pas vers l’appui, notions indispensables pour ne pas « forcer ».

       

       Dans ce cours,  j’éviterai les clichés, les postures, pour aller à ce qui est essentiel pour mieux chanter, mais aussi pour connaître un bien-être certain. C’est vraiment mon expérience.

       Je ne vous demanderai pas de vous allonger pour faire des exercices de respiration, sauf si vous n’avez rien d’autre à faire. Mais ce n’est pas mon domaine.

             Pourquoi s’intéresse t’on à la respiration pour la gestion de l’air ? Les cordes vocales, en se fermant par exemple, assurent une partie de cette fonction. Mais si le flux d’air n’est pas maîtrisé (par le bas), il va « forcer » ces cordes vocales. Et comme tout le monde, elles n’aiment pas ça du tout . Et elles le disent, en se bloquant, ou en ne sortant pas la note juste. C’est pourquoi plus on les ménage, plus on leur permet de vibrer librement, et plus le chant est également libre.

La quantité d’air expiré n’a rien à voir avec la puissance de la voix, ni le souffle avec la capacité de chanter des phrases longues, je crois vous en avoir parlé il y a quelque temps dans mes vidéos de présentation. Pour obtenir de la puissance, il s’agit de ne pas laisser échapper trop d’air quand vous chantez. Au contraire, la cage thoracique ne doit pas s’abaisser trop vite, l’air doit rester sous une certaine pression dans les poumons. Pour cela existe une technique.

     En fait c’est très simple, vous allez placer votre index à peu près à hauteur de votre estomac, c’est à dire vers le milieu de votre tronc. Quand vous inspirez, vous devez le sentir se soulever un peu. Vous me direz: quoi de plus normal ? En effet, mais petite précision, votre abdomen, lui, ne doit pas gonfler, il reste ferme.

    Faites juste « Eh !!! » comme si vous appeliez quelqu’un au loin avec force et insistance. C’est la meilleure façon de ressentir comment respirer dans le chant. Puis prolongez de plus en plus ce « Eéééééééh !!! » Regardez la vidéo au-dessous⇓

Ce premier exercice vous permettra de ressentir ensuite naturellement cette façon de gérer votre souffle.

        En dehors de toute émission de son, il existe une 2ème façon de vous entraîner par rapport à la « respiration ». Placez vos lèvres allongées en avant, comme pour siffler. Inspirez dans cette position, toujours avec votre index pointé sur votre estomac. sentez-le se soulever légèrement, comme précédemment, sans gonfler l’abdomen. A l’expiration, votre abdomen se contracte, sans pour autant vous pencher en avant. Faites alors deux expirations très brèves puis expirez ce qu’il vous reste d’air, très doucement.

       Cette façon de respirer vous aidera à ressentir ce qu’on appelle l’appui, et comment on arrive à ne pas envoyer trop d’air quand on chante. Cette technique permet de garder la cage thoracique et les poumons gonflés, ce qui fait que l’air en sort très doucement au fur et à mesure que le diaphragme remonte. Quand nous serons rendus à monter dans l’aigu en voix pleine, cet appui sera indispensable. Je vous laisse donc pratiquer ces deux façons de le maîtriser qui se rejoignent.

Dans la vidéo ci-dessous, vous allez découvrir, après une bonne pratique des exercices du cours n°3, comment, à partir de cette « voix pleine » que nous avons juste fait apparaître, on peut remonter dans les aigus sans forcer. Pour l’instant, et jusqu’à la semaine prochaine, je vous conseille de vous exercer sur les deux premières versions de l’exercice « NG » même si, pour vous motiver, je vous montre le résultat auquel vous aboutirez.

Après la 2ème version de « NG », à la fin de la glissade, on peut remonter en gardant la même la position de langue légèrement décollée. Vidéo ci-dessous:

Cette technique, qui a pour but de maîtriser les mouvements du voile du palais, sera développée dans le deuxième module.

Dans le cours précédent, nous avons fait nos premiers pas en « voix pleine ». Dans ce 4ème cours, nous avons pu commencer à la faire sonner. Le module suivant va nous permettre de renforcer cette voix pleine, ou mixte, et de découvrir comment on peut l’utiliser dans différents styles de chant.

Vous avez remarqué que nous sommes partis d’une résonance « haute » uniquement, pour décoller légèrement notre langue du voile du palais et faire que le son résonne aussi dans notre bouche.  Ceci dans l’exercice  avec le son « NG ».

         En situation de chant, c’est exactement ce qui se passe. C’est pourquoi il est indispensable de faire cet exercice régulièrement pour ne plus y penser  quand on chante. L’ entraînement journalier pendant un certain temps permet de créer cette mémoire inconsciente .

         Personnellement, j’ai pu vérifier que ce sont ces exercices qui m’ont permis, pour la première fois, de découvrir ma voix et de pouvoir chanter en public avec facilité .             

          Revoyez exactement comment les faire et posez-moi des questions si vous avez un doute.

Conseils pour le chant en situation:

     Dans le 1er cours, je vous ai parlé, j’ai même beaucoup insisté sur le rôle des voyelles dans la musicalité du chant.

Aujourd’hui, je voudrais vous dire comment faire pour que les consonnes soient légères et n’emprisonnent pas les voyelles.

  •    En fait, vous avez la réponse dans ce que je vous ai dit à propos de la voix pleine: on y arrive par le haut. Pour les consonnes, placez les dans la résonance haute, les attaques nettes et légères et n’emprisonneront pas les voyelles ( la musique). Les consonnes ne sont pas autre chose que du « bruit », elles ne doivent donc pas dominer.
  •  Voici une astuce pour mieux mettre en valeur les voyelles:

   Chantez une première fois votre chanson SANS LES CONSONNES. La deuxième fois chantez là normalement, vous verrez que cette façon de faire améliorera nettement le rendu musical. Regardez la vidéo qui suit pour  vous en rendre compte:

Le mois prochain, c’est à dire la semaine prochaine, nous nous étendrons sur la voix mixte et ses différentes approches suivant les styles. Aussi je vous demande de participer au forum pour que nous avancions ensemble.

    Très bonne semaine à vous !!!

Veuillez cliquer sur l’un des boutons ci-dessous pour télécharger une ressource

Voici quelques ressources incontournables que nous vous recommandons vivement. Elles vous aideront certainement à créer un meilleur site internet.

Titre de la section
Liste des hébergeurs web offrant un service professionnel, pas cher et surtout, accompagné d’une très bonne assistance client.

Veuillez remplir le formulaire de contact ci-dessous si vous avez des questions.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Cours n°4

%d blogueurs aiment cette page :