Cours n°3 - La Technique Vocale Simplifiée

Bonjour à toutes et à tous,

       Vous avez découvert dans le 2ème cours l’importance d’un bon accolement des cordes vocales pour faire la glissade en « voix de tête ». Vous avez constaté que cela facilite les choses, que votre son est doux, timbré, et aussi que le flux de votre air expiré est peu important.

     Ceci parce que les cordes vocales entraînées à bien s’accoler ( khô khô khô …) permettent, en partie, de réguler ce flux d’air. Une bonne technique de chant en général est indissociable d’un débit d’air stable et le moins important possible, même si notre voix est intense, puissante, ou dans l’aigu. Cela peut paraître étonnant mais vous le vérifierez par vous-même par la musicalité et le bien-être que vous procurera votre chant.

       Bien sûr, à part l’accolement des cordes vocales, notre respiration quand nous chantons a elle aussi un rôle important. Nous l’aborderons dans le 4ème cours. Nous avons profité de l’exploration de la « voix de tête » et des premiers pas vers la « voix pleine » (objet de ce 3ème cours) pour mettre d’abord l’accent sur l’accolement et la résonance et ressentir leurs effets. L’approche de la gestion de l’air à partir de la cage thoracique, du diaphragme et de l’abdomen viendra se « connecter » aux deux facteurs que nous avons vus jusque là : la résonance et l’accolement.

       Dès que nous parlerons de « voix pleine », à laquelle nous allons arriver progressivement dans ce cours, il sera indispensable d’aborder la respiration correcte dans le chant et de la rendre naturelle au fur et à mesure de la progression. Ce n’est pas compliqué, mais surtout c’est vital pour ne pas forcer les cordes vocales, avoir une belle voix et chanter juste.

Cours n°3

Développement de la résonance et premiers pas vers la « voix pleine ».

        Nous allons poursuivre aujourd’hui cette exploration des espaces de notre tête où nous sentons le son vibrer, résonner.

       Pourquoi est-ce si important ? Cet entraînement va permettre au cerveau, à certains muscles, de mémoriser ces localisations de vibrations. Notre voix deviendra également plus juste naturellement.

       Pour cela, nous allons nous servir de la première glissade en voix de tête.

    Sur cette note aigüe, ressentons bien la vibration du son au niveau des fosses nasales et des sinus ( résonance haute). Maintenant redescendons doucement et ressentons la vibration descendre aussi. Descendons encore jusqu’à ce que la boule de résonance se retrouve au niveau de la cavité buccale. Pour chacun, la note à laquelle vous devrez descendre pour cela sera plus ou moins grave.

    Entraînez-vous à faire cela tous les jours pendant un certains temps, ce sont des bases irremplaçables sur lesquelles vous pourrez avancer ensuite avec bonheur car ces sensations seront enregistrées et vous n’aurez plus besoin d’y penser. Regardez la 1ère vidéo ci-dessous :

       A présent, nous allons pouvoir faire nos premiers pas vers la « voix pleine ». Sachez que la maîtrise de tout ce qui concerne la résonance « haute » est essentielle pour aborder la voix pleine et nous y reviendrons souvent.

      Nous allons donc la découvrir avec une nouvelle « glissade ». Celle-ci va se passer en deux temps:

  • Faites le son « ng » comme dans le mot « parking » ou « sing », en collant le dos de la langue contre le voile du palais (la partie molle au fond du palais). Le but étant que le son ne sorte pas par la bouche. Pour le vérifier, bouchez-vous le nez: aucun son ne doit sortir. Faites ensuite une glissade d’une octave de bas en haut puis redescendez, en gardant la langue dans la même position, sans tension. Faites cet exercice à faible volume, il en sera d’autant plus efficace car le son ne doit sortir que très faiblement par le nez.
  • Dans un deuxième temps, faites la même chose en montant et, avant de redescendre, décollez très légèrement la langue du voile du palais. Vous constatez que le son s’ouvre, devient plus joli. Nous obtenons un son avec une résonance partagée entre les résonateurs du haut (fosses nasales et sinus) et ceux du bas (toute la cavité buccale). Le son renvoyé vers le pharynx par les résonateurs du haut va sortir par la bouche en se mélangeant avec la résonance de la cavité buccale. Veillez, dans cet exercice, à ne pas abandonner la résonance haute quand vous décollez la langue. C’est pour cela qu’il ne faut décoller la langue que très légèrement. Ensuite, dans le deuxième module, nous apprendrons à accentuer tous ces gestes. Il est très important de pratiquer ces exercices progressivement. Qui veut aller vite ne brûle pas les étapes…
  • Vous le comprendrez mieux en le faisant vous-même après avoir regardé les deux vidéos qui suivent:
  • Pour vous entraîner, voici un accompagnement au piano de cet exercice, avec ses deux variantes:

… NG (Version 1)

NG (Version 2)

 

        Nous venons de faire nos premiers pas dans la « voix pleine », en toute sécurité. Dès à présent, vous vous dotez progressivement de la capacité de monter dans les aigus autrement qu’en voix de tête. Et ceci d’une façon saine par rapport à vos cordes vocales.

Ces deux derniers exercices doivent être pratiqués très régulièrement, comme d’autres glissades que nous avons déjà vues et que nous verrons par la suite.

        La semaine prochaine nous aborderons la respiration, très naturellement et vraiment dans le geste du chant, sans postures artificielles. Nous allons simplement la « connecter » aux deux facteurs déjà mis en place.

Dans le même temps, nous terminerons l’exploration de la « voix pleine » en partant cette fois-ci du bas et en remontant à partir de la deuxième version de l’exercice « NG », ce qui vous amènera à ce moment là à monter dans les aigus autrement qu’en voix de tête pure. Ne brûlez pas les étapes, ce sera l’objet du prochain cours et cela demande absolument que votre souffle soit maîtrisé.

       A ce stade, vous aurez fait un chemin énorme dans la technique du chant.

Exercez-vous bien et chantez bien !!!

Veuillez cliquer sur l’un des boutons ci-dessous pour télécharger une ressource

Voici quelques ressources incontournables que nous vous recommandons vivement. Elles vous aideront certainement à créer un meilleur site internet.

Titre de la section
Liste des hébergeurs web offrant un service professionnel, pas cher et surtout, accompagné d’une très bonne assistance client.

Veuillez remplir le formulaire de contact ci-dessous si vous avez des questions.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Cours n°3

%d blogueurs aiment cette page :