Cours n°1 - La Technique Vocale Simplifiée

Bienvenue à la formation « Le Bonheur du chant »

 

         Vous découvrirez, en plus du bonheur de bien chanter, pour vous-même et pour votre auditoire, que tout le processus d’apprentissage met en place des sensations nouvelles.

         Je veux parler ici de la façon dont vous apprendrez à développer les vibrations de votre voix dans ce qu’on appelle les résonateurs. C’est ce qui vous permettra de chanter avec facilité et plénitude.

          Au début, vous serez peut être déconcertés, car vous n’avez pas l’habitude d’utiliser ces résonances dans votre voix parlée et peut être pas assez dans votre voix chantée. Mais en avançant dans leur pratique, vous en ressentirez indéniablement le bienfait.

           Progresser dans le chant de cette façon permet vraiment de développer le bien-être et même la confiance en soi, en réalisant des choses dont vous ne vous sentiez pas capable.

 Cours n°1

Préparation et premiers conseils essentiels

 Pour commencer, nous allons découvir ce qu’on entend par « échauffement », vous comprendrez ce que ce mot englobe. Il est certes nécessaire, avant de chanter, de se mettre dans les meilleures dispositions possibles, pour que le rendu musical soit le meilleur possible et que le geste soit sain.

     Mais que veut dire échauffer la voix? C’est comme préparer son instrument, le façonner, le mettre en bon état de fonctionnement. Tous les chanteurs le font. Même s’ ils ne chantent pas après leur exercices, ils les pratiquent régulièrement. Pas de besoin d’y passer énormément de temps, il est plus important de bien se concentrer en les faisant que d’y passer des heures. Ainsi, dix à quinze minutes par jour suffisent.

Les exercices appelés « d’échauffement » sont, en réalité, des façons d’installer et de conserver sa technique vocale. Faits régulièrement, ils peuvent même dispenser de s’échauffer avant de chanter si l’ on n’a pas le temps ni les conditions pour le faire.

Les trois éléments que nous allons faire fonctionner sont: 

  • L’air qui est le milieu dans lequel se propage le son, nous allons donc veiller à sa stabilité.
  • Les cordes vocales, situées dans le larynx, dont la vibration va permettre à l’air de vibrer à son tour. c’est ce qui produit le son. Cet air va se répandre dans les résonateurs de notre tête, la bouche, le pharynx, les fosses nasales et les sinus. J’en parlerai plus en détail dans le deuxième cours.
  • Les résonateurs sont comme la caisse de résonance d’une guitare, il va donc falloir leur donner toute leur importance et leur permettre de bien fonctionner. 

Pour nous préparer, nous allons commencer par faire vibrer doucement les cordes vocales tout en stabilisant notre souffle.

Faites une inspiration normale, sans tension, et faites le son: « Chhhh….. ». Pour ne pas expirer l’air trop vite, entraînez-vous à ce que la cage thoracique ne s’abaisse pas trop vite. Placez un doigt au niveau de votre estomac. Au fur et à mesure que vous expirez, il s’abaisse très légèrement et très lentement et c’est votre abdomen qui se creuse et reste ferme.

Sans stopper, prolongez ce son en « Jjjjjjj….. » et là, en mettant le pouce et l’index des deux côtés du larynx, vous pouvez sentir une vibration. Ceci vous permettra aussi de mieux localiser vos cordes vocales. Faites cet exercice deux ou trois fois.

Ensuite, nous allons passer aux résonateurs, nous allons les apprivoiser. Avec cet exercice, vous allez sentir votre voix vibrer non plus seulement dans la gorge mais dans la bouche et dans les fosses nasales.

L’exercice consiste à faire: Mmmmmmm…, comme si nous goûtions à un quelque chose de délicieux. Plaçons notre langue bien à plat, la pointe touchant le bas des dents du bas, sans tension, pour que la cavité buccale ait le plus de volume possible.

Fermons la bouche et faisons ce son Mmmmm à différentes hauteurs et nous pourrons ressentir les vibrations dans la cavité buccale et dans tout l’espace des fosses nasales et des sinus. 

Puis faisons la même chose sur Do-ré-mi-fa-sol-fa-mi-ré-do, comme sur la vidéo. La deuxième fois, un demi-ton plus haut, jusqu’à ce que la voix commence à coincer.

Pour continuer à monter sans forcer, mettez du pleur ou un sourire intérieur dans votre voix. A chaque début de note, pensez bien à ce mets délicieux, c’est très important.

Ensuite, il s’agit de faire Mmmm en montant et Ma-a-a-a-a en descendant (en ouvrant bien la bouche, la langue restant pointée en avant au-dessous des dents du bas). Voir la vidéo suivante avec tous ces exercices:

Si vous chantez maintenant, vous devez sentir plus de facilité. 

Dans ce premier cours, voici trois conseils essentiels pour chanter, gravez-les dans votre esprit:

  1. Apprenez les paroles et la mélodie par coeur, c’est indispensable pour se concentrer sur le rendu de la voix.
  2. Ouvrez suffisamment la bouche (sans exagérer non plus) . Il existe bien sûr des moments où la bouche est moins ouverte, pour certaines voyelles, ou pour la voix de tête que nous aborderons dans le prochain cours.
  3. Laissez résonner les voyelles. Articulez de façon à ne pas alourdir les consonnes. Souvenez vous-en chaque fois que vous chantez: c‘est ce qui permet de faire passer l’émotion, de chanter juste, avec facilité et ampleur.

Regardez la vidéo ci-dessous:

Prenez ensuite d’autres chansons, trouvez la hauteur qui vous correspond,  et chantez en appliquant ces conseils. Je suis sûr que vous allez être étonné(e). Le chant doit toujours être facile, que vous chantiez doucement ou fort, grave ou aigu. Retenez bien ceci.

Il existe sur Internet des versions de beaucoup de chansons en karaoké. Sur certains sites, il y a la possibilité de choisir la hauteur et d’avoir ainsi un accompagnement adapté à votre voix. Dans la suite de cette formation, après les 3 mois de base, je proposerai à ceux qui le désirent, une initiation à l’accompagnement au piano ou à la guitare. 

Mais revenons à la voix. Aprés ces premiers exercices, vous avez  compris quelque chose d’important, vous avez commencé à faire vibrer votre voix. Vous avez réveillé vos résonateurs.

Ces résonateurs sont, en gros, le palais dur, derrière et au-dessus des dents du haut. Deuxièmement, au-dessus du palais dur, toutes les cavités: les fosses nasales, les sinus, et entre les deux le pharynx. Les résonateurs  sont essentiels au Chant. La vidéo qui suit vous permettra de comprendre un peu mieux leur fonction et leur importance.

Très important si vous voulez avancer rapidement:

  • Faites les deux exercices de ce cours tous les jours (10 -15 mn environ) avec l’accompagnement piano (fichiers audio joints ci-dessous) pendant cette semaine, jusqu’au prochain cours.
  • Ceci même si vous ne chantez pas après, sans quoi il vous sera difficile de bien assimiler la suite. 
  • Souvenez-vous que vous avez un potentiel énorme qui ne demande qu’à s’exprimer. Si vous êtes là c’est pour justement connaître tous les secrets du Chant, dont le premier est de laisser résonner les voyelles, les faire vivre. 
  • Les exercices de ce cours et ceux qui vont suivre vous permettront de le faire beaucoup plus facilement.

Maintenant, c’est à vous :

 Mmmmmm:

 

Mmmm -mMAAAAA:

 

Tout cela vous fera découvrir comment on peut développer sa voix jusqu’à un point qu’on n’imaginait vraiment pas. Rien ne vous sera inaccessible si vous suivez la progression de cette méthode.

La semaine prochaine, nous allons prendre de l’altitude, tout en douceur …

Et chantez bien !!!

Veuillez cliquer sur l’un des boutons ci-dessous pour télécharger une ressource

Voici quelques ressources incontournables que nous vous recommandons vivement. Elles vous aideront certainement à créer un meilleur site internet.

Titre de la section
Liste des hébergeurs web offrant un service professionnel, pas cher et surtout, accompagné d’une très bonne assistance client.

Veuillez remplir le formulaire de contact ci-dessous si vous avez des questions.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Cours n°1

%d blogueurs aiment cette page :