Quelle est l'utilité d'un cours de chant ?

     

              Mon but essentiel est de vous faire connaître le plus grand bien-être de chanter, ceci en mettant l’accent sur la technique de la voix et son application concrète dans toutes les situations de chant. 

        Il s’agit de cultiver son autonomie et non de dépendre de la présence du professeur pendant des mois ou des années. Cela n’est possible que si l’on a des exercices efficaces pour développer sa technique de chant et qu’on les pratique régulièrement pour créer une mémoire musculaire et une mémoire de localisation des vibrations . Cela peut avoir l’air bien mystérieux, mais pas tant que ça, votre oreille (et la mienne) sont là pour vous guider, et l’acquisition de cette technique vous permettra de chanter tout naturellement, sans y penser. Ma méthode est suffisamment simple pour que vous puissiez l’appliquer sans prise de tête. Une fois que vous aurez compris quelques principes et façons de faire simples, vous pourrez voler de vos propres ailes, et développer VOTRE voix, VOTRE timbre, vous pourrez la faire sonner comme VOUS voulez.

           Les exercices dont je vous ai parlé au début sont des techniques pour exercer essentiellement nos cordes vocales, nos résonateurs et la stabilité de notre air. Le rôle du professeur est de faire comprendre à quoi servent ces exercices dans le geste du chant et ce qu’ils permettent de mettre en place comme facilité et comme musicalité.  

         Deux des professeurs qui ont croisé mon chemin  ont mis l’accent sur une technique, utilisée dans le Bel Canto mais qui sert, bien entendu, quel que soit le style musical. Elle est primordiale pour chanter sans s’abîmer les cordes vocales.  

    Elle permet également la gestion du souffle, son principe et son application reposent sur un principe très simple, celui de ne pas « pousser », ne pas « forcer » car c’est nuisible aux cordes vocales et à la musicalité. Le problème est que souvent on n’a pas l’impression de forcer parce qu’on ne chante pas très fort ou très aigu. Le « forçage » n’a pas lieu forcément à fort volume ou dans l’aigu. On arrive à développer la puissance de sa voix, sa tessiture, sa justesse, grâce justement à une bonne technique , en utilisant très peu d’air…                                                                                                                                                                                                

      Rassurez-vous, si jamais vous étiez inquiets,  vous n’aurez pas besoin de faire du chant lyrique pour tirer tous les avantages de cette technique, et si vous vouliez en faire vous auriez tous les atouts pour cela. Dans le geste du chant, c’est ce qui m’a permis, quand j’en ai eu connaissance, d’avancer d’une façon décisive.

   J’ai passé environ trois ans à élaborer les cours que je vous présente, j’ai testé les exercices les plus efficaces. A présent, je les ai synthétisés pour qu’on n’ait pas à y passer plus de dix ou quinze minutes par jour. Surtout , vous en comprendrez l’utilité puisque je vous montrerai comment les appliquer dans les situations concrètes du chant et pourrez vérifier instantanément la facilité qu’ils vous donnent. Ils ne seront plus un travail imposé, mais une vraie liberté. Pas une liberté sans discipline, bien sûr, mais un chemin sur lequel vous serez motivé car les résultats seront rapides et surtout enthousiasmants car vous ne vous imaginiez certainement pas être capable de cela.

    Je vous invite à vous lancer vous aussi dans cette aventure, chanter avec facilité, de la façon dont vous rêvez, et même au delà …

Michel Etcheverry

Le cours de chant

%d blogueurs aiment cette page :